Dans le cadre de ma dernière résidence en mars 2017 au PROGR- Zentrum fur Kulturproduktion Berne- Suisse

Paysage organique où l'homme est de passage. Les branches des arbres se mêlent à un objet du quotidien: le coussin, métaphore onirique de l'inconscient, des rêves et du repos.
Il se passe quelque chose sous la matière, la terre est marquée par les ramifications des branches faisant écho aux origines généalogiques.
Sous le minéral, un réseau organique s'érige laissant place à une interprétation humaine et charnelle.